Faire sa bière à la maison, le livre

J’avais feuilleté le livre avec intérêt durant la Paris Beer Week: ça y est, j’ai reçu par la poste avec plaisir le nouveau livre de brassage de la Montreuilloise, « Faire sa bière à la maison ». Le bouquin de 110 pages a été publié en avril 2016 et je ne regrette pas d’y avoir investi 17 euros car il les mérite largement.

9791030101072-762x1024

D’habitude, pour brasser, je fais confiance à des sites très bien faits comme Univers-bière, ou comme dernièrement, aux recettes publiées par les écossais de Brew Dog. La Montreuilloise propose désormais elle aussi quarante recettes supplémentaires pour les brasseurs amateurs. Outre les styles classiques de bières, on y retrouve les bières du brasseur: la Montreuilloise Peregrina, la Blanche aux pêches (en hommage aux pêches de Montreuil), la Montreuilloise rousse et la Fleur de Montreuil.

L’intérêt du bouquin, c’est que c’est avant tout… un livre, qu’il y est possible d’annoter, d’ouvrir en plein brassage alors que la batterie de la tablette électronique vient de lâcher. Personnellement, entre mes notes gribouillées au crayon à papier sur mon carnet de brassage et l’essai d’une application de brasseur, j’ai eu du mal à tenir un historique précis de mes bières brassées.

J’ai bien aimé également dans le livre l’historique sur la fabrication de la bière, plus précis que ce qu’on peut lire habituellement dans la littérature. Enfin et surtout, la méthode de brassage est décrite précisément sur plusieurs pages, avec de nombreux schémas. Indispensable pour apprendre et utile quand on veut perfectionner son art.

Publicités

A la question, « Paris brasse-t-il? », la réponse est oui

Les brasseries franciliennes ont le vent en poupe et ça fait plaisir à voir ! Dans la foulée d’une troisième édition réussie de la Paris Beer Week, les brasseries parisiennes ont semé les bonnes nouvelles comme autant de grains d’orge dans un champ au printemps. Tout d’abord, c’est désormais officiel: la brasserie francilienne Outland vient de s’installer à Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, rue André Tissier. La brasserie a profité de la troisième édition de la Paris Beer Week pour annoncer ce bel événement, en organisant un « beer cruise » que j’ai raté, la faute à une roue avant voilée!

13115921_1087474274646231_3832696912515726778_o
Crédit photo: Outland

Fondée en 2012, la brasserie occupe désormais un bâtiment de 300 mètres carrés qui compte une unité de brassage et cinq fermenteurs. Last but not least, un bar Outland devrait également ouvrir prochainement…

De son côté, Deck & Donohue, installée à Montreuil, vient d’annoncer la création d’un deuxième site de brassage. Ce deuxième site ne sera pas cependant à Montreuil, mais à Bonneuil-sur-Marne, à une vingtaine de kilomètres.

« Depuis deux ans, votre engouement pour nos bières a été au-dessus de nos attentes, et l’atelier de Montreuil montrait ses limites depuis plusieurs mois : l’espace manque, nos palettes envahissent la cour que nous partageons avec nos voisins, et les journées d’embouteillage sont longues, très longues », expliquent les brasseurs.

« Même si nous n’avons pas trouvé de nouveau site approprié à Montreuil même, nous voulons vraiment rester ancrés dans la ville et dans notre quartier », précisent-ils également. Le site actuel de Montreuil reste bien sûr ouvert, mais sa vocation pourrait changer: les brasseurs veulent étendre ses horaires d’ouverture et y brasser « davantage de bières spéciales », en série limitée ou en collaboration.

20160418_153231-1-e1461101047470-576x1024

Enfin, la Montreuilloise, également citée dans cette ville très prolifique pour la brasserie artisanale, fête ce week-end, dimanche 15 mai 2016, ses deux ans. Au programme plusieurs concerts, Roots of dar gnawa, The Moonshiners, et le collectif Old Reggae Friends Sound System.

L’événement est organisé dans le cadre du Festival des Murs à Pêches. La brasserie vient également de publier un livre, « Faire sa bière à la maison« , publié aux éditions Tana, dont je vous parlerais en détail dans un prochain post. La brasserie y partage ses recettes et ses astuces de brassage.

Quelques nouvelles bières brassées en décembre 2015 en France

Quelques liens glanés ici et là sur les nouvelles productions brassicoles françaises aperçues au mois de décembre 2015 ! Cette liste de nouvelles bières qui m’ont interpellé est bien sûr non exhaustive… PS: Joyeux noël !

La Peregrina London Ale
La Peregrina London Ale
  • La Montreuilloise (Seine-Saint-Denis) produit désormais une « Eregrina London Ale », une bière « ronde et fraîche », cuivrée, dont les » houblons aromatiques ont été remplacés par des épices (coriandre, écorce d’orange, gingembre frais) relevés d’une pointe de sel ».
  • La brasserie de la Goutte d’or (Paris) vient de sortir une bière collaborative avec les parisiens de Get radical brewing, Thrill is gone. C’est une stout, plus précisément une oatmeal porter qui titre 5%, qui existe en quatre versions dont trois aromatisées.
  • La brasserie TriMartolod (Finistère) propose une nouvelle bière en série limitée, la Pira’Tri, amérisée au Galena et infusée à froid avec du Mosaïc. « Ce breuvage s’inspire des bières fortes bues en mer du nord et des Americans Pales Ales fortement houblonnées », indique la brasserie.
  • La brasserie paysanne de l’Artois (Pas-de-Calais) vient de sortir une nouvelle « brune éphémère » produite uniquement avec des malts bio, et annonce le lancement d’une « Amère de Noël« . »Cette Noël qui titre près de 7% est riches en arômes de malt évidemment mais aussi et surtout en épices », indique le brasseur, qui précise que « les houblons se font assez discrets ».
  • La brasserie de La Bambelle (Morbihan) propose l’Aël, un distillat de bière, disponible uniquement à la vente sur place. « Distillée puis vieillie en fût de chêne, notre bière entame sa seconde vie, sous forme de distillat, fine qui titre à 43° », indique le brasseur.
  • La brasserie des Bières Bellon (Indre) annonce deux bières en série limitée, une « Blanche truffée » et une « Joyeuse de Noël » maturée avec du bois de chêne apportant « une note très nette de vanille ».