Le nouveau rendez-vous des bretons à Paris

On dit que la défaite a un goût amer, mais je puis vous assurer que ce n’était pas vraiment le cas à la « Taverne de Guingamp », rue de l’Arrivée à Paris. Ce rade était poisseux de mauvaise bière, mais on s’en fichait puisqu’il diffusait tous les matches du Stade Rennais Football Club, qu’on gagne ou (surtout) qu’on perde. Comme ce maudit match face à Lille le 26 mai 2007, où avec un but encaissé à la 92e minute, on (le Stade) ratait la 3e place, puis, après nos défaites en diverses finales, gagnait définitivement ses galons de club de la lose.

Photo Ker Beer

Bref, cela faisait un moment que je n’y avais pas remis les pieds, puis la Taverne avait fermé et un autre bar de fans du Stade Rennais à Paris, le bar des Sports, avait pris le relais. Fin de l’histoire ? En fait c’est le début de celle de Julien Guillou, lui aussi un fidèle de la Taverne de Guingamp, à l’origine d’un projet original de bar coopératif breton à Paris.

 « Je me suis toujours dit que quelqu’un finirait par ouvrir un bar dédié à de la bière bretonne à Paris, explique-t-il. Au final début 2016, rien et donc à la sortie d’un concert « punk » – les suédois de Millencolin dont le dernier album s’appelle True brew – je me suis dit qu’il fallait que je me lance… La gueule de bois passée et la côte fêlée réparée, j’ai donc développé mon projet et cherché des associés. »

Son projet séduit forcément la brasserie Tri Martolod, elle aussi établie en coopérative… À Paris, « Ker Beer », désormais six associés, trouve un local, toujours près de la gare Montparnasse. Avec l’idée d’en faire plus qu’un bar, un café associatif « ouvert à tous » et permettant les échanges. Il y a d’ailleurs un crowdfunding pour les aider à financer l’installation d’une chambre froide, allez-y ils ne demandent pas beaucoup !

Côté bières, vous pourrez boire au Ker des bières de Tri Martolod, dont bien sûr An Alarc’h, qui fait partie de cette coopérative, mais aussi Skumenn, La Dilettante et Philomenn. Mais sans s’arrêter là. « Nous irons chercher des bouteilles aux quatre coins de la Bretagne et souhaitons à terme un catalogue avec l’ensemble de la gamme des bières bretonnes (plus de 300 références) ainsi qu’un large choix de bières artisanales françaises ou étrangères », nous dit « Ker Beer ». On apprécie le côté non sectaire, car même si j’aime la bière bretonne, c’est sympa de varier aussi! Bref, il ne manque plus qu’un poste de télévision pour les matches du stade…

La carte de la bière artisanale parisienne, sur Umap

Il y a neuf mois, je m’étais amusé à parodier une carte de métro avec les bons spots à bière parisiens (relire ce vieux post). Je me suis tellement pris au jeu de cette carte parodique que j’ai décidé de récidiver avec cette fois-ci une carte quand même plus lisible, sur Umap (l’équivalent, en mieux et en libre, de Google maps). Je suis très content de vous présenter ici le résultat:

2016-11-28 17_19_45-Bières et brasseries parisiennes - uMap.png

Par rapport à la précédente carte, version métro, l’intérêt est de pouvoir localiser les nombreuses brasseries franciliennes (ici en jaune) – les bars ou restaurants sont eux en rouge, les caves en vert et les ateliers de brassage en violet.

2016-11-28 17_20_12-Bières et brasseries parisiennes - uMap.png

Par contre c’est compliqué de mettre en plusieurs couleurs les lieux comme la Montreuilloise qui fabriquent de la bière et proposent également des ateliers de brassage… Je vais voir comment améliorer tout cela.

Malheureusement, comme ce blog est hébergé sur la plateforme gratuite de wordpress, je ne peux pas intégrer directement cette carte dans ce post… Vous pouvez cependant aller la voir et cliquer dessus à cette adresse: http://u.osmfr.org/m/113909/

Enjoy et je suis bien sûr preneur pour rajouter quelques adresses! J’ai repris la plupart des (bonnes) adresses que j’avais mis dans la carte de métro de la bière parisienne, elle-même issue du listing de ratebeer.com.

Un nouvel atelier de brassage à Paris, la Beer Fabrique

C’est le dernier né des ateliers de brassage parisiens: la Beer Fabrique vient d’ouvrir ses portes, dans le 11e arrondissement, à Paris, rue Guillaume Bertrand. Cet atelier arrive dans un secteur où la demande excède largement l’offre et devrait donc sans problème se faire une place à côté de Brew unique ou de l’atelier de brassage proposé par la Montreuilloise, par exemple (lire ce vieux post)…

« Notre ambition, c’est de vous initier à la bière, de vous la faire comprendre, déguster et surtout brasser. Et qui sait ? Peut-être un jour deviendrez-vous des maîtres brasseurs? », expliquent les fondateurs.

Ouverte depuis la fin août, la Beer Fabrique propose deux ateliers, l’un « découverte », plus orienté dégustation, et le second de brassage proprement dit. Pour l’instant il y a pas mal de disponibilités sur leur calendrier donc si vous n’arrivez pas à vous inscrire à un atelier ailleurs, cela peut être une bonne idée de voir de ce côté, d’autant plus que les prix (160 euros pour deux personnes) sont les mêmes: le premier créneau de libre à Brew unique est en février 2017!

2016-10-27-11_16_24-reservez-un-atelier-de-brassage-amateur-et-fabriquez-votre-premiere-biere

Un petit bémol cependant, pour l’instant la Beer Fabrique ne propose que six recettes de bière à brasser (blonde, blanche, IPA, de style abbaye, de noël et au citron vert), mais j’imagine que les créateurs du lieu vont rapidement proposer de nouvelles recettes comme ils le font depuis quelques semaines.

Martin et Manuel, les créateurs de l’atelier, se sont formés à l’institut français de la brasserie et de la malterie. « Passionnés par la bière et amateurs de dégustations, nous avons découvert un jour presque par hasard que n’importe qui, armé d’un peu de curiosité et d’un équipement adapté, peut fabriquer sa bière dans sa cuisine », rappellent-ils à juste titre!

Pas besoin en effet d’avoir une grosse installation chez soi pour se lancer (voir à ce sujet par exemple les tutoriels d’Univers bière). Mais les ateliers de brassage de ce type permettent de donner un bon aperçu des techniques à maîtriser avant d’investir dans du matériel de cuisine chez soi…

 

L’appli libre pour trouver de nouveaux bars près de chez soi

En participant au hackathon organisé par le C3Challenge, organisé dans le cadre de la COP21 au début du mois de novembre 2015, j’ai appris l’existence d’un beau projet mêlant bière et technologie (le rêve…). Il s’agit d’Openbeermap, que vous pouvez découvrir ici: http://openbeermap.github.io

Le "beergeekistan" parisien
Le « beergeekistan » parisien

Il s’agit d’une application participative permettant de localiser les bars autour de vous. Les internautes peuvent ainsi ajouter des bars à la base de données, préciser les marques de bières vendues, etc. L’initiatrice du projet, Noémie Lehuby, explique sur son blog que l’idée de l’application lui est venue de la frustration de boire de la bière insipide…

« Je ne suis pas une grande amatrice de bière, mais je trouve ça plutôt frustrant, précise-t-elle. Et qui dit frustration dit besoin sous-jacent. Et qui dit besoin dit ‘il me faut une application pour ça !’. »

C’était en mai 2014. Un an plus tard, un premier bilan est fait. En tout, le journal d’Openstreetmap – projet qui a pour but de créer une carte libre et des bases de données également libres avec – comptabilisait 1081 bars recensés, avec 986 bières en tout présentes dans la base de données.

C’est assez rassurant pour les beer geek puisque si de prime abord, les brasseries industrielles semblent très (trop?) présentes, on retrouve également quelques bières fétiches, comme la brasserie Brewdog.

L’outil semble prometteur mais il existe quelques bugs: de passage à Rennes le site m’a géolocalisé à la pointe du Finistère, et il est dommage qu’on ne puisse pas facilement distinguer les bars proposant des bières artisanales des autres. Peut-être parce que ce projet n’a pas encore réussi à percer dans la communauté des beer geeks? Encore quelques efforts et ce sera l’appli parfaite en voyage…

L’autre route (algorithmique) des meilleures brasseries françaises (Classement untappd.com)

Une carte des brasseries en appelle une autre! Après ma carte des « dix meilleures brasseries françaises » de la semaine dernière, je vous propose une nouvelle carte suite à vos suggestions, la carte optimale pour circuler entre le top 32 des brasseries françaises, selon le classement du site untappd.com, que je ne connaissais d’ailleurs pas.

Capture du 2015-11-11 20:16:50

La carte grossit et référence désormais 32 brasseries. J’étais curieux de voir le programme informatique python mis au point par Randy Olson tourner avec plus de brasseries, car comme l’ont bien vu certains, la carte de la semaine dernière, avec dix brasseries, formait un cercle, ce qui est logique…

Pour ceux qui veulent comprendre le fonctionnement de l’algorithme, allez lire mon post précédent, mais sachez bien que le lancement du programme ne donne pas à chaque fois le même itinéraire, même si certaines portions sont quasiment similaires. Bref, on arrive cette fois-ci à un parcours de 3993 km, pour 46 heures de conduite…

Vous pouvez voir la carte ici:

Un mot sur les brasseries sélectionnées: j’ai utilisé le classement « France » d’untappd.com, mais en enlevant les cidreries (désolé pour les fans). Par contre, j’ai laissé les « SBF », les sans-brasseries fixes, c’est-à-dire les brasseries Craig Allan, Outland et du Grand Paris, dont les adresses ne sont bien sûr pas à prendre au pied de la lettre. Enfin, une brasserie, Grain d’Orge, a été évacuée de la liste, car située en Belgique.

Capture du 2015-11-11 20:19:48

J’avoue que la présence de certaines brasseries référencées dans ce « top France » m’a parfois surpris. Je remarque également qu’elle est très « nordiste » avec de nombreuses brasseries de cette région. Enfin, il y a de belles brasseries qui auraient mérité d’y figurer, mais qui n’y apparaissent pas. C’est le résultat du vote du public sur untappd.com. À vos clics donc si ce classement ne vous convient pas !

Voici la liste complète des brasseries référencées dans cette carte, dans l’ordre de route sélectionné par l’algorithme: