Carnet de vacances

Fuyons les sentiers battus ! Les vacances sont la période idéale pour tester ou regoûter des nouvelles bières. Je n’ai pas dérogé à cette sacro-sainte règle que j’applique consciencieusement à chacune de mes pérégrinations, pour le meilleur et pour le pire. Je ferai donc d’abord l’impasse sur une semaine de souffrance en camping à boire de la shilbräu, une bière fabriquée par la brasserie Licorne à Saverne (Bas-Rhin), qui a surtout le mérite de bien hydrater. A l’occasion d’un passage en pays basque espagnol, j’ai également goûté à la Saint-Miguel, une bière aux arômes discrets mais désaltérante et bien équilibrée. Mes vacances m’ayant mené ensuite au pays, en Bretagne, j’ai découvert la B.O, « Bière de l’Ouest », une bière à façon produite par la brasserie Duyck, à Jenlain, pour un distributeur nantais.

2013-08-28_18-18-19_268

Cette bière est maladroitement qualifiée de « bière spéciale » mais n’est pas du tout dans le registre des bières de spécialité. C’est plutôt une bonne bière de soif, discrètement maltée, avec une belle pétillance et un retour agréable d’un poil d’amertume en fin de bouche.  Dans le registre des bières de spécialités, j’ai dégusté l’Ar-Men dorée bio cet été, une bière élaborée dans le pur style des bières d’abbayes.

2013-08-29_20-18-22_999

Mais mes deux bières préférées de mes vacances bretonnes auront toutefois été sans conteste la Britt, en blanche et en blonde. La première joue agréablement avec le malt de froment sans être sirupeuse et en gardant une pointe d’amertume, ce qui donne quelques notes d’agrumes en plus d’une touche citronnée. La seconde, à la robe plus foncée, comprend notamment du malt de sarrasin dans sa composition.

2013-08-29_18-53-53_570

Quel est le point commun entre ces dernières bières, la Britt et l’Ar-Men? Elles produites à la brasserie de Bretagne, à Trégunc, aux portes de Concarneau, dans le Finistère. Rachetée en 2000 par deux amis, l’ancienne brasserie Britt produit, selon les derniers chiffres cités par le magazine spécialisé Rayon-boissons en 2010, environ 20 000 hectolitres de bière par an.

Publicités

Une réflexion sur “Carnet de vacances

  1. Etienne

    la saint-miguel, jolie traduction!! 😉 c’est frais, quoiqu’un peu fade… Moi en Corse, j’ai bu de la Pietra, à la farine de châtaigne, je la recommande chaudement!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s