Mon premier brassin (suite)

Deux semaines après avoir brassé, j’ai embouteillé mon premier brassin. Vu les faibles quantités (5 litres), j’ai fait au plus simple, en achetant des bières à capsule refermable Fischer et Parisis. J’ai d’ailleurs découvert, avec bonheur, cette dernière bière (bouteille blonde), qui possède une jolie amertume.

IMG_0037

En ouvrant mon bidon de fermentation, j’ai découvert un jus trouble et un liseré, sur les parois, de sédiments, le tout dégageant une forte odeur de houblon. Avec les fortes chaleurs qui commencent à sévir, j’avais peur d’avoir dépassé les 30°C dans mon appartement, ce qui aurait amené la levure à trépas. Et bien non! Il y a bien eu une fermentation alcoolique.

Voire même trop, puisque les quelques gorgées bues ont réchauffé franchement mon palais… Seul regret: je ne peux confirmer cette impression, n’ayant pas mesuré la densité du brassin avant et après fermentation, ce qui aurait permis de calculer le taux d’alcool. Si le liquide commence à ressentir à de la bière, il me semble déjà beaucoup trop houblonné, puisque l’amertume semble particulièrement développée. J’ai ajouté 8 grammes de sucre par litre avant d’embouteiller. Prochaine étape: la dégustation, dans deux semaines!

IMG_0041

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s